Magimix versus Vitaliseur....le test!

Ayant récemment réalisé que j'avais récupérer un cuit-vapeur Magimix (ancienne version) il y a quelques années de cela, l'idée m'a pris de faire un comparatif avec le Vitaliseur que j'utilise quotidiennement et dont je suis très satisfaite. N'ayant que rarement utilisé le Magimix si ce n'est pour faire cuire 4-5 endives en vue de les braiser à la poêle ou de les faire en gratin au four, je n'avais pas d'expérience gustative quant à la cuisson à la vapeur avant d'utiliser le Vitaliseur. Du coup je me suis dis: oui, tu es contente de ton cuit-vapeur, tu trouves que les saveurs et le goût de tout ce que tu y mets à cuire ressort magnifiés mais si ça se trouve un autre cuit-vapeur dit "de référence" en ferait tout autant...? C'est juste finalement une question de conviction et d'auto-persuasion personnelle lié à la somme investie pour se le procurer....comme le laisse entendre l'article de Jérémy Anso sur son blog "Dur à avaler". Et bien soit! Affrontons la réalité en face et faisons un test comparatif entre les deux appareils puisque j'ai les deux à ma disposition.

J'ai donc réalisé la cuisson de différents légumes et de deux recettes de gâteaux. J'ai commencé par une recette de banana bread que je n'avais jamais fait auparavant et qui était prévu pour une cuisson au four. Puis des légumes que j'utilise couramment: carottes, pommes de terre, poireaux et patates douces. Comme c'était la saison j'ai ensuite fait des asperges blanches, et pour finir un gâteau au chocolat que je maitrise bien puisque c'est ma recette à moi :o). J'ai goûté comparativement chaque aliment et pour plus d'objectivité j'ai aussi fait goûter à l'aveugle à mon mari.

J'ai veillé à démarrer chaque cuisson en même temps à une seconde prêt, le temps de passer de l'un à l'autre, j'ai aussi arrêté en même temps en prenant comme repère le Vitaliseur. C'est-à-dire que lorsque je jugeais que la cuisson au vitaliseur était terminé j'arrêtais aussi celle du Magimix.


Le premier problème que j'ai rencontré c'est celui de l'écoulement de la condensation. Pour le Vitaliseur, pas de soucis, les goutelettes de vapeur d'eau suivent l'arrondi du couvercle et retombe le long des parois du panier, mais pour le Magimix dont le couvercle n'est pas étudié pour gérer cette fonction les goutelettes soit se rejoignent sous la poignée qui est bombée ou restent sur la surface plane du couvercle jusqu'au moment où, trop lourdes, elles tombent dans la préparation qui se trouve en dessous, dans le panier. Pour les légumes, ce n'est pas "trop" gênant, dans le sens où ça n'empêche pas la cuisson normale de l'aliment, mais pour un gâteau...c'est une autre histoire!




J'ai donc dû remédier à ce premier problème en posant une feuille de papier cuisson, découpé à la forme du panier, sur le moule à gâteau, afin qu'elle récupère la pluie de gouttelettes dû à la condensation. Sans cela le gâteau se serait transformé en bouillie...! Déjà un handicap de départ pour le Magimix.

Je précise au passage que la forme étudiée du couvercle du Vitaliseur a pour but effectivement d'éviter le ruissellement de la vapeur sur le contenu du panier non seulement pour permettre la cuisson des préparations et conserver au mieux la qualité gustative des aliments mais aussi et surtout pour éviter aux toxines expurgées des légumes et des viandes sous l'effet de la vapeur d'y retourner...et ça c'est tout de même pas rien!


Le deuxième problème c'est celui du risque d'inondation, un risque qui est bel et bien devenu réalité quand j'ai fait cuire les asperges. Peut-être avais-je mis un tout petit peu trop d'eau dans la cuve, même si je me suis arrêté au niveau indiqué par la flèche..? Toujours est-il qu'au moment de poser le panier je me suis rendue compte qu'il y avait une flaque d'eau tout autour de l'appareil...! Ennuyeux pour un appareil électrique.... Pour le Vitaliseur pas de risque puisque la cuve est bien profonde, même à gros bouillon l'eau ne pourra jamais déborder, d'autant qu'on ne met que 10 à 15 cm d'eau tout au plus sur une hauteur totale de 20 cm Et puis, pas de danger d'électrocution puisque le Vitaliseur fonctionne sans électricité mais par l'intermédiaire d'une cuisinière qu'elle soit électrique (plaques, vitrocéramique, induction) ou à gaz.

Pour ce qui est de la cuisson proprement dite, à durée égale les deux cuit-vapeurs se valent. Lorsque je jugeais que la cuisson était terminée pour le Vitaliseur, je vérifiais celle du Magimix dans la foulée et elle l'était aussi, même si parfois quelques minutes de plus auraient été bien supportées pour parfaire certaines cuissons de ce dernier. Mais disons que ce n'était pas flagrant par rapport au niveau de cuisson que j'avais choisi. Peut-être que sur l'aldente - qui serait la cuisson idéale mais pas toujours appréciée par tous - la différence serait plus marquée et plus désavantageuse pour le Magimix... à voir!

Quant à l'aspect gustatif, là aussi tout est question de nuances, mais au final le Vitaliseur s'en sort haut la main, surtout pour les légumes puisqu'ils ne sont pas lessivés par la condensation qui ruisselle du couvercle. Et des légumes qui ont "goût d'eau", comme me l'a dit mon mari, ce n'est guère encourageant quand on veut passer à la cuisson vapeur et quand on doit en faire manger à nos enfants qui parfois ont déjà plus ou moins de misère à en manger...!

Banana Bread



Pour le banana bread, on peut voir sur le fond du gâteau que 5 minutes de cuisson n'aurait pas été de trop pour la version Magimix. Personnellement je lui ai trouvé un peu plus d'amertume.

Carottes, poireaux, pommes de terre, patates douces....pastille verte pour le Vitaliseur, pastille orange pour le Magimix.
 Pour les légumes, j'ai pour ma part nettement senti une différence de goût à l'avantage du Vitaliseur en ce qui concerne les carottes et pomme de terre, une petite touche de sucré et une tendre fermeté qui permettent de les déguster sans rien avoir envie d'y ajouter, ou presque. Mon mari a trouvé que les carottes version Magimix avaient "goût d'eau" tandis que les pommes de terre version Vitaliseur avaient "goût de purée", une appréciation qui pourrait ne pas en être une pour certains mais qui en est bien une pour lui ;)

J'ai ensuite voulu faire une recette déjà fait à plusieurs reprises au Vitaliseur, celle du gâteau au chocolat type "brownie" ou "ma recette à moi". Là encore c'est la version du Vitaliseur qui est légèrement plus moelleuse et gouteuse tant pour moi qui teste en connaissance de cause que pour mon mari qui teste à l'aveugle. Mais en dehors de ça, l'aspect extérieur ne laisse paraître aucune différence entre les deux gâteaux. C'est une recette assez légère avec les blancs battus en neige donc ne nécessitant pas beaucoup de cuisson surtout si on veut garder la texture fondante. Du coup le Magimix pouvait l'assurer à temps égal avec le Vitaliseur.

Gâteau au chocolat type "Brownie", ma recette à moi...à gauche Magimix, à droite Vitaliseur.

Pour finaliser cette série de test, je testé les yaourts maison (oui, on peut faire des yaourts avec un cuit-vapeur). Je n'ai pas trouvé de différence notable quant à la durée d'incubation, à la fermeté ou au goût entre les deux cuit-vapeurs. Par contre, une fois encore le papier cuisson fût indispensable pour le Magimix de fait de la condensation et du ruissellement important sur le contenu du panier. Sans cette protection sur les pots de yaourt, ils n'auraient tout simplement pas pris.


Pour résumer, j'ai fait ce tableau comparatif et le Vitaliseur sort grand vainqueur du "combat".


Concernant le rapport qualité/accessoires/prix, le Vitaliseur est là aussi plus compétitif. Pour 249 euros (25% en moins ici) vous avez un cuit-vapeur en inox 18/10, un moule à cake et une soupière. Pour le même prix vous pouvez avoir le magimix, avec, certes, une superbe interface électronique (et le risque de panne qui va avec) mais aucun moule et pas davantage de soupière. Par contre c'est vrai qu'il y aura 2 paniers au lieu d'un, mais il faut être adepte du "lessivage" inter goûts et toxines...!

Bref, cette mise à l'épreuve n'a fait que renforcer ma conviction quant au fait que le Vitaliseur est loin d'être un simple "couscoussier" sans avoir besoin de m'en auto-persuader: il a juste suffit que je l'utilise. A bon entendeur salut...! :)


Commentaires

Top 3 des articles

La Vapeur Douce sur Instagram